Histoire

Histoire de la CAR

Le 3 septembre 1983, à Chiasso lors du 1er Championnat du monde par équipes, des délégués de 20 nations se rencontrent à l'Assemblée - Argentine, Autriche, Brésil, Canada, France, R.F. Allemagne, Italie, Paraguay, Pérou, Saint-Marin, États-Unis, Suisse, Uruguay, Chine, Yougoslavie, Pologne et Portugal - 13 pays donnent vie à la Confédération internationale CBI Bocconi. Le président est appelé un grand passionné et un leader éclairé du monde de la société suisse. Giovanni A. Baggio, décédé après avoir dirigé avec succès la CBI pendant 14 ans. En septembre 1985, le 2e Congrès international a eu lieu à Milan. Le 29 novembre 1987,à Buenos Aires, à l'occasion de la troisième édition des Championnats du Monde avec la présence de 24 équipes, a eu lieu le 3ème Congrès International. En 1988, la CBI a organisé le 1er championnat du monde individuel avec la participation de 42 athlètes représentant 21 nations. En septembre 1991, la tradition du 5e Congrès international s'est déroulée parallèlement à la 5e édition des Championnats du monde par équipes. En septembre 1997 à Saint-Marin, à l'occasion des Championnats du monde individuels hommes, femmes et moins de 21 ans, le président de la Fédération italienne, M. Romolo Rizzoli, a été élu à l'unanimité deuxième président de la CBI. Cette nomination a été confirmée par acclamation en 2001 à Queven, en 2005 à Detroit, en 2010 et 2015 à Rome. Après avoir démissionné de Romolo Rizzoli, l'assemblée extraordinaire qui s'est tenue à Mendrisio, en Suisse, le 26 mai 2018, le Dr Mutlu Turkmen de Turquie a été élu à l'unanimité troisième président. En décembre 2006, Romolo Rizzoli a été élu à la présidence de CMSB, amenant ainsi pour la première fois un directeur de la spécialité Raffa au sommet du mouvement mondial de pétanque. En 2010, cette position a été reconfirmée à l'unanimité. Rizzoli a conservé ce poste jusqu'en 2014, date à laquelle Claude Azema a été élu président de la CMSB.

Histoire de la CBI

Depuis 1997, la spécialité Raffa a sans aucun doute franchi des étapes importantes dans les principales compétitions multidisciplinaires reconnues par le CIO. En juin 1997, il a été admis au programme officiel des Jeux Méditerranéens de Bari, avec la pétanque et le volo. Cette présence a été confirmée dans l'édition 2009 de Pescara et définitivement confirmée pour la prochaine édition 2013 à Mersin (Turquie). De même, cette spécialité a obtenu l'insertion définitive dans le programme officiel de l'un des événements les plus prestigieux des Jeux Mondiaux, une compétition qui voit la participation de toutes les disciplines non olympiques. Présent dans l'édition de juillet 2005 à Duisburg, en tant que sport de démonstration, il a connu un tel succès après cette première participation à confirmer pour toutes les éditions suivantes, Kaoshiung (Taiwan) 2009, Cali 2013, et Wroclaw 2017. Il faut également rappeler que l'activité compétitive a touché de nouvelles réalités géographiques comme en janvier 2000 lors de l'organisation des Championnats du monde par équipes masculines à Welkom (Afrique du Sud), débarquant pour la première fois sur le continent africain. En 2001, à Ossana (Italie), les premiers championnats du monde pour équipes féminines ont été organisés, assimilant ainsi le programme femmes et hommes, considérant que les équipes participant aux compétitions de jeunes peuvent indifféremment être composées d'hommes et de femmes. En 2009 à Bevagna grâce à la volonté du président Rizzoli, assisté du président de la Fédération internationale de Volo, Lagier Bruno, la spécialité raffa a été le protagoniste avec la spécialité de la lyonnaise (volo) du premier championnat du monde uni raffa et volo qui a eu un succès incroyable. De 1983 à aujourd'hui, le parcours du sport de pétanque a été significatif et capillaire et sans aucun doute la CBI a contribué à ce voyage. Ce succès doit être attribué aux nombreux gestionnaires et mécènes qui, au fil des ans, ont travaillé avec un esprit de sacrifice et de dévouement dans les différents postes occupés. Tout le monde n'a pas épargné sa volonté et son travail pour la promotion du sport de la pétanque et plus particulièrement de la spécialité du raffa. Aujourd'hui, la CBI compte près de 70 pays participants, représentant les 4 principaux continents. Cette universalité s'exprime également au sein du Comité Exécutif. C'est une structure qui se veut à l'origine d'une action pour promouvoir la pétanque sportive non seulement comprise comme une activité de compétition mais aussi en considérant le développement futur de la population comme une source de pratique sportive issue des valeurs humaines et sociales les plus profondes. Le Sport de Raffa Elle se pratique sur des champs rectangulaires de 4 mètres de large et 26,5 de long, bien nivelés (fond de calcaire pressé ou matière synthétique) et délimités par des planches de périmètre. Les balles et la balle cible sont en matière synthétique. Le premier doit avoir un diamètre compris entre 106 et 107 mm et un poids de 900 à 920 grammes. Toujours dans cette spécialité, vous devez approcher votre balle le plus près possible de la balle cible ou frapper la balle adverse ou la balle cible avec un tir direct (volo) ou indirect (raffa)

En Afrique :

Depuis la création de la CBi , la Fédération Algérienne sous la Présidence de Mr Triaki Abdelkader a fondée la CAR (Confédération Africaine de Raffa) a été la locomotive qui a permis au continent de découvrir et épouser cette nouvelle discipline Italienne. Il est vrai que cette confédération avec les problèmes qui règnent dans le continent a connu des hauts et des bas et l’année 2017 a été le virage pour un renouveau et une nouvelle vision de gérer la confédération Africaine de Raffa. Un premier championnat d’Afrique a été organisé à Mostaganem (Algérie) qui a connu la participation de 12 pays. Depuis avec le renouvellement du bureau exécutif de la confédération présidée par l’Algérien KAFI Mohammed Yassine le nombre de pays affiliés ne cesse de croitre et l’objectif est d’atteindre 30 pays durant l’actuel cycle olympique 2021/2025.